Les rochers belges et leurs via ferratas

Mon brevet de moniteur d’escalade limite mes compétences à la Belgique toutefois j’aime varier les plaisirs et j’essaye de ne jamais vous emmener deux fois au même endroit.

L’accès aux rochers et/ou aux via ferratas (VF) avec un moniteur passe obligatoirement par une réservation de groupe auprès du CAB (Club Alpin Belge) ou du KBF (Klim- en Bergsportfederatie). Parfois cette réservation doit se faire un an à l’avance. Il n’est donc pas toujours possible d’accéder au rocher souhaité. Certains rochers sont même interdits aux groupes (rocher du Paradou à Yvoir par exemple).

Voici la liste des rochers que j’affectionne (liste complète des rochers Belges).

Région de Namur

Rochers des Grands Malades (en bord de Meuse). +VF

Propriété du Club Alpin Belge. Ces rochers avec un parking au pied des voies hébergent une via ferrata. C’est un bon endroit pour découvrir l’escalade. C’est également l’endroit idéal pour organiser des portes ouvertes.

Par sa proximité avec les rochers de Beez et de Marche les Dames ainsi que le faible nombre de voies qui le parcourent le lieu reste très peu fréquenté.

Rochers de Beez (en bord de Meuse).

La proximité avec Bruxelles (30 minutes) et la diversité des cotations font de ce site l’un des plus accessibles et donc des plus fréquentés. Il n’est pas rare en semaine à la belle saison d’y voir des grimpeurs terminer leur journée de travail par une voie ou deux.

Camps commando de Marche les Dames (en bord de Meuse). +VF

Le saint des saints ! C’est ici que le roi Albert 1er trouva la mort le 17 février 1934 en pratiquant notre sport favori. Malheureusement, il le faisait en solo intégral (sans matériel) d’ailleurs à l’époque les cordes étaient faites de chanvre et n’étaient pas conçues pour amortir une chute il valait mieux ne pas prendre de risque. Heureusement, l’équipement des rochers et le matériel utilisé ont énormément évolué depuis (la cotation des voies s’en ressent).

Il s’agit du même massif que les rochers de Beez. Cela en fait le deuxième plus grand site d’escalade de Belgique (plus de 400 voies dans des cotations allant du 3 au 6).

Une très belle via Ferrata (la POL) parcoure ce site, elle regorge d’agrès (pont de singe, pont suspendu, pont indien, échelles, pendule, rappel de 60 mètres, poutre, …) .

Rochers du Néviau à Dave (en bord de Meuse).

Il s’agit du troisième plus grand site d’escalade de Belgique avec plus ou moins 200 voies équipées allant du 3 au 7. J’y grimpe parfois avec quelques amis mais l’équipement des voies et leur disposition ne me donnent pas envie d’y emmener des groupes.

Rochers du Paradou à Yvoir (en bord de Meuse).

Ces rochers appartenant au KBF sont un lieu idéal pour découvrir l’escalade. Je recommande vivement cet endroit à tous ceux qui ont l’occasion de s’inscrire à un stage du CAB ou une sortie falaise organisées par un club ou une salle. La dalle impériale et sa voie éponyme (6B) vous laisserons un souvenir impérissable.

Malheureusement, en dehors des activités ci-dessus (que j’encadre également) ce site est interdit aux groupes. Espérons obtenir un jour une tolérance de la part du KBF sur ce point.

Rochers de Mozet à Thon (en bord du Samson).

Une petite pépite cachée au milieu des bois non loin des grottes de Goyet. Ce site compte une bonne centaine de voies allant du 2 au 8a+. Son classique « Pas du bouquetin » avec sa cotation « 4 » en est la principale attraction.

Région de Charleroi

Dalle du Fou à Landelies (en bord de Sambre). +VF

Une grande dalle inclinée à 70 degrés d’une hauteur de 30 à 35 mètres. Voilà l’attrait majeur de ce site. Une petite cinquantaine de voies allant du 4 au 7b vous ferons découvrir ce qu’est l’escalade en dalle. Je conseille ce massif aux grimpeurs ayant déjà une bonne expérience de l’escalade.

La via ferrata qui parcoure le secteur du sanctuaire n’est pas d’un intérêt majeur, elle peut toutefois faire l’objet d’une initiation.

Carrière de Villers le Gambon. +VF

Il s’agit du site d’entrainement spéléo de l’UBS (Union Belge de Spéléologie). Ce site est très intéressant pour sa via ferrata et son cadre. A mon sens il s’agit de la plus belle via ferrata de Belgique par le nombre et la diversité de ses agrès (Pont de singe, pont népalais, passerelles, tyrolienne, pendule, échelles, escaliers, filets, …) . L’endroit se prête très bien à un week-end sous tente. Il n’est pas conçu pour l’escalade.

Région de Huy

Rochers de Corphalie (Tihange).

Sur la grande dalle, on grimpe sans trop savoir comment on tient car l’inclinaison de cette dalle permet de grimper en adhérence. Une dizaine de voies allant du 3 au 5c permettent également de s’initier à l’escalade en grandes voies.

Région de Dinant

Rochers de Freyr à Anseremme (en bord de Meuse).

LE plus grand site d’escalade de Belgique avec plus de 600 voies allant du 2 au 8c. Malheureusement, la surfréquentation du site a causé l’érosion des itinéraires les plus faciles et grimper du 3 est parfois plus difficile que de grimper du 6.

Rochers du Castel à Pont-à-Lesse. +VF

Excellent site pour une initiation en escalade ou en via ferrata. Ce site est composé de plus d’une centaine de voies dont les cotations sont essentiellement dans le quatrième, le cinquième et le sixième degré.

Plain des Fosses à Pont-à-Lesse (en bord de Lesse).

Ne pas confondre avec les rochers du Castel (ci-dessus). Cet endroit peu fréquenté et seulement par quelques adeptes n’est pas adapté pour une escalade en groupe. A la belle saison on y entends les Kayakistes descendre la Lesse.

Carrière de Chansin à Durnal (en bord du Bocq).

Voici le principal site dédié à l’apprentissage de l’escalade. Les voies ne dépassent pas les cotations en 5 (à part 2 exceptions). Le rocher s’effrite toutefois très facilement ce qui peut être déconcertant. Une vaste plaine parsemée de gros blocs rocheux permet d’y manger assis confortablement en groupe ou en famille.